Comment faire une offre d’achat immobilier ?

Offre d’achat - Une bonne affaire dépend de la négociation

Il est nécessaire d’acquérir un ou plusieurs biens immobiliers si on désire être un investisseur de ce secteur professionnel. Pour ce faire, vous devez procéder par étapes. Il s’agit par exemple des démarches en vue d’obtenir un prêt immobilier, de la négociation du prix du bien immobilier et autres. En ce qui concerne ce dernier volet, vous pouvez procéder de différentes manières. En effet, il faut faire une offre d’achat modèle qui convainc le vendeur.

C’est ainsi que vous pourrez acheter le bien immobilier au prix que vous souhaitez. En la matière, il existe plusieurs formes d’Offre d’achat immobilier. Lorsque l’offre d’achat est écrite, il existe plusieurs styles parmi lesquels vous pouvez choisir. Au nombre de toutes ces possibilités, que devez-vous faire pour motiver l’accord du vendeur ? Quelles sont les stratégies à adopter pour acheter le bien immobilier au prix que vous souhaitez ?

Comment rédiger une Offre d’achat immobilier ?

Offre d’achat - Maîtriser la rédaction des pièces est importante
Offre d’achat – Maîtriser la rédaction des pièces est important

C’est peut-être une question que vous vous posez si vous souhaitez acheter un bien immobilier. Cette question vous intéressera aussi si vous prévoyez acheter un bien immobilier dans le futur. Peut-être que vous également êtes vendeur et vous souhaitez avoir plus d’informations sur ce document. Plusieurs personnes se posent en effet diverses questions à propos de ce document.

Il s’agit ainsi des questions telles que « en quoi ce document peut-il engager un acheteur ? », « en quoi ce document peut-il engager un vendeur ? », « qu’est-ce qui donnera plus de chance à mon Offre d’achat immobilier d’être acceptée par rapport à une autre ? ». C’est alors autant de questions qui suscitent des réflexions.

Cet article se charge donc d’apporter des réponses à ces interrogations. Ces réponses vous permettront par conséquent de bien rédiger une offre d’achat appartement. En outre, elles vous permettront de maîtriser les différents enjeux liés à cette offre.

Cliquez ICI pour recevoir 1h de formation offerte
Cliquez ICI pour recevoir 1h de formation offerte

L’Offre d’achat immobilier peut être orale ou écrite

Il est important de savoir que l’Offre d’achat immobilier peut être orale ou écrite. Ces deux formes sont valables. Cependant, l’offre d’achat orale n’a pas de valeur juridique. Contrairement à l’offre orale, l’offre d’achat écrite est un document écrit. En outre, ce document vous engage que vous soyez acheteur ou vendeur. Cela signifie alors que ce document a une valeur juridique et produit des droits et des obligations à la charge des deux parties.

Il faut noter que ces effets juridiques concernent surtout le vendeur. En effet, le vendeur qui accepte une offre ne pourra plus se désister même si elle est orale. Cela signifie donc que le vendeur est lié par l’Offre d’achat immobilier qu’il a acceptée. Par contre, l’acheteur peut utiliser quelques stratégies. Certes l’acheteur qui fait une Offre d’achat immobilier, théoriquement ne peut plus désister. Néanmoins dans la réalité, il dispose encore d’une issue.

La promesse de vente communément appelée compromis de vente est signée par les deux parties au contrat. Mais dès le lendemain de cette signature, l’acheteur dispose d’un délai de dix jours pour se rétracter. L’acheteur qui désire mettre fin à son offre d’achat maison doit par ailleurs envoyer une lettre recommandée avec avis de réception.

A partir de cet instant, l’acheteur est désengagé. Il n’est donc plus lié à son engagement (offre). On peut alors déduire qu’une offre d’achat écrite engage surtout le vendeur et assez peu l’acheteur. Lorsque vous transmettez l’offre d’achat au prix au vendeur de façon écrite, il y a plusieurs styles que vous pouvez adopter.

Les types d’Offre d’achat immobilier

Il existe deux types d’offre que vous pouvez adopter. On distingue le style formel d’offre d’achat et l’offre persuasive.

Premier type d’offre : Le style formel

Dans votre offre d’achat immobilier, vous pouvez rester extrêmement formel. Dans ce cas, vous indiquez sur l’offre les noms de l’acheteur et les noms du vendeur. Ensuite, vous indiquez un descriptif précis du bien avec l’adresse, le nombre de pièces et le nombre de mètres carrés. La troisième chose à faire est d’indiquer la durée de validation de l’offre. Est-elle valable cinq jours, dix jours ou vingt jours ? C’est pour dire qu’après ce délai, l’offre ne sera plus valable.

En quatrième position, vous indiquez si vous faites appel à un financement auprès de votre banque et si vous avez de l’apport. Si vous n’avez pas fait appel au financement immobilier, vous le précisez également. Il est aussi possible d’ajouter à ce courrier, des clauses suspensives. Ce sont des éléments qui peuvent vous permettre de vous désengager par la suite.

Vous pouvez indiquer par exemple que vous achetez le logement à condition que l’électricité soit aux normes ou que la chaudière soit en bon état. Vous pouvez également conditionner votre achat à l’obtention d’un prêt de 100.000 euros à un taux maximum de 2 %. Lorsque vous rédigez ce type d’offre, vous avez l’avantage d’être extrêmement bien protégé. En fait, vous avez indiqué un certain nombre de clauses suspensives.

Ainsi, vous pouvez vous désengager par la suite si vous le souhaitez. L’inconvénient est que le vendeur peut hésiter en conséquence à accepter votre demande. Je vous invite ainsi à vous mettre à la place du vendeur. Si ce dernier reçoit un courrier avec trop de clauses suspensives, il peut estimer que l’acheteur peut ne pas être sérieux. S’il recevait deux offres équivalentes, il préfèrera donc l’acheteur qui a établi peu de clauses suspensives.

Il faut alors cerner la psychologie liée à la procédure pour ne pas être trop procédurier dans l’immobilier. En fait, votre offre pourrait faire peur au vendeur. Il existe un deuxième type d’offre.

Deuxième type d’offre : L’offre persuasive

Offre d’achat -
Offre d’achat – Ne pas oublier de mentionner les atouts du bien immobilier

On ne parle souvent pas de ce type d’offre sur Internet. Il s’agit de l’offre persuasive. Cela consiste à débuter votre courrier en racontant l’histoire de la visite du bien immobilier.

1ère partie du courrier

Vous pouvez par exemple commencer par dire que la semaine dernière, vous avez visité le bien immobilier. Vous devez commencer le courrier par des avis positifs que vous avez sur le bien. Il faut ainsi dire ce que vous avez apprécié par rapport au bien immobilier.

Par exemple, vous pouvez faire comprendre au vendeur que c’est un bien lumineux qui est situé dans un quartier que vous appréciez énormément. Vous pouvez en outre souligner que c’est un bien qui a beaucoup de potentiel et bien d’autres points positifs. C’est important de commencer votre demande par des points positifs. C’est principalement parce que la plupart des gens font l’inverse.

En fait, ils mettent en exergue les défauts ou les insuffisances du bien immobilier. Par exemple, ils font savoir au vendeur qu’il y a beaucoup de travaux à réaliser. Ensuite, ils disent que le milieu est bruyant et autres. Sur la base de ces raisons, ils demandent au vendeur de baisser le prix de l’immobilier. Cette manière de procéder n’est pas conseillée.

Autrement, ce serait comme si vous rentrez dans un magasin et vous dites au vendeur qui s’y trouve que son magasin est peu désirable. Au même moment, vous lui faites savoir que vous aimez ses tomates. Pour cette raison, vous aimerez acheter uniquement les tomates. Si vous procédez ainsi, il est certain que le vendeur ne soit pas d’avis avec vous.

Vous pouvez également vous mettre à la place du vendeur et imaginer l’effet que cela produirait. Pour cela, il est important de toujours commencer par flatter l’égo du vendeur en lui disant que son immobilier a du potentiel.  Il faut donc rassurer le vendeur en donnant les atouts de son bien.

2ème partie du courrier

Dans la deuxième partie du courrier, vous proposerez un prix argumenté. Estimons que le vendeur demande 100.000 euros sur son bien immobilier alors que vous souhaitez proposer 90.000 euros. Ce serait une erreur de rédiger une Offre d’achat immobilier dans laquelle vous proposez 90.000 euros pour le bien immobilier sans expliquer les raisons qui vous motivent.

Je vous conseille de dire au vendeur que vous lui proposez 90.000 euros pour son bien immobilier car ce bien nécessite des travaux de rénovation. En fait, vous devez inclure les frais de ces travaux dans votre budget. Vous proposez 90.000 euros pour ce bien immobilier car votre budget est limité. En effet, la banque ne vous a pas accordé plus que ce montant.

Vous faites aussi comprendre au vendeur que vous auriez aimé lui proposer un montant supérieur à celui que vous proposez si la banque ne vous a pas limité. Le fait de proposer un prêt argumenté influencera la réponse du vendeur. Lorsqu’il recevra ce type d’offre d’achat immobilier, il hésitera à faire une contre-proposition. Supposons que vous lui avez fait une offre de 80.000 euros, il hésitera à faire une nouvelle proposition de 95.000 euros.

En réalité, il se dira que même s’il vous propose ce montant, vous serez dans l’impossibilité d’acheter le bien immobilier. Le vendeur aura peur de perdre un acheteur et d’être obligé de remettre son bien immobilier en vente et d’attendre deux, trois ou quatre mois. Il choisira difficilement de perdre un acheteur et d’attendre encore longtemps avant de vendre son bien.

Cliquez ICI pour recevoir 1h de formation offerte
Cliquez ICI pour recevoir 1h de formation offerte

3ème partie du courrier

Offre d’achat -  Faire comprendre au vendeur que le délai de validité est très court
Offre d’achat – Faire comprendre au vendeur que le délai de validité est très court

Je vous recommande d’indiquer dans la troisième partie du courrier, une durée de validité très courte. Lorsque vous visitez le bien immobilier, vous pouvez laisser entendre au vendeur que vous visitez actuellement plusieurs biens immobiliers. Pour cela, vous devez vous positionner alors que vous hésitez entre son bien immobilier et un autre.

Ainsi, le jour où le vendeur reçoit l’offre d’achat par mail, il se rappellera de vos propos. Il analysera alors ce fait avec la durée de validité courte de trois jours que vous lui proposez. Le vendeur se rendra ainsi compte que vous avez besoin de prendre votre décision. C’est pour dire que vous proposez une durée courte parce que vous devez choisir entre son bien immobilier et un autre. Cela permet donc de créer un sentiment d’urgence chez le vendeur qui sera plus tenté d’accepter votre offre d’achat.

Regardez aussi la vidéo : Comment faire une offre d’achat dans l’immobilier.