Acheter ou louer sa résidence principale : Bon ou mauvais plan ?

Acheter ou louer - Savoir faire le choix

Acheter ou louer sa résidence principale est une préoccupation pour de nombreuses personnes. Plusieurs personnes se demandent donc l’option à adopter. En fait, la résidence principale est un passif dans lequel on investit. On lui consacre une partie importante de notre budget. Pourtant, elle ne nous rapporte absolument aucun revenu.

Par ailleurs, il est conseillé de faire des investissements ou d’entreprendre pour se garantir une liberté financière. Pour ce faire, l’investissement immobilier est l’un des moyens recommandés. Si vous souhaitez faire l’investissement immobilier et vous constituer un patrimoine locatif, votre objectif ne peut être d’acheter votre résidence principale. A travers cet article, il sera démontré l’importance d’acheter ou louer son logement.

Résidence principale : Faut-il acheter ou louer ?

Acheter ou louer - Faire une bonne option
Acheter ou louer – Retenir la bonne option

Plusieurs personnes souhaitent acheter leurs résidences principales. Elles estiment que c’est l’une des réalisations importantes qu’il faut faire dès lors qu’on a un revenu stable. Pour ces personnes, cela permet d’être propriétaire et d’avoir la maison de leur rêve. C’est alors un grand projet qu’elles exécutent avec fierté et joie.

Pour y parvenir, elles font recours au prêt immobilier. Ce dernier est donc remboursé à la banque de façon mensuelle. Pourtant au même moment, il faut faire des dépenses sur la résidence principale. En effet, il y a des charges qui lui sont liées que vous devez supporter vu que vous en êtes le propriétaire. Généralement, les gens ne tiennent pas compte de cet aspect car ils sont juste contents de leur réalisation.

Pourtant, ils y engloutissent une partie importante de leur revenu. Il est toujours recommandé de faire des investissements immobiliers qui vous rapportent de l’argent. Ces investissements doivent tout au moins s’autofinancer. C’est à ces conditions que vous pourrez atteindre la liberté financière. Cette dernière vous permettra d’avoir la liberté de vos mouvements et de pouvoir réaliser vos rêves. Il est donc important de ne pas acheter des passifs.

Pour cela, je déconseille souvent l’achat de la résidence principale. Je n’ai pas non plus acheté ma résidence principale. Nombreux sont ceux qui ne comprennent pas ce concept et qui souhaitent d’ailleurs plus d’explications à ce sujet. Est-ce un bon ou un mauvais plan d’acheter ou louer immobilier ? Quelques arguments seront développées et vous permettront de faire le bon choix.

Pourquoi acheter ou louer sa résidence principale ?

Acheter ou louer sa résidence principale est une préoccupation majeure si vous souhaitez devenir investisseur immobilier. Quel que soit votre choix d’acheter ou louer une maison, cela a un impact considérable sur votre vie ainsi que sur l’objectif de devenir investisseur immobilier. Cet article vous permettra de cerner les contours de chaque option et contribuera à vous aider à faire le meilleur choix.

Acheter ou louer sa résidence principale a donc plusieurs implications :

Les mensualités de remboursement du prêt immobilier

Il est important de se rendre à l’évidence que l’on sollicite le plus souvent un crédit immobilier pour acheter sa résidence principale. La plupart des gens ne l’achètent pas cash. Ils l’achètent plutôt à crédit. Pour vivre dans une agréable maison, vous devez trouver un loyer de 1.500 à 2.000 euros. Par contre, si vous devez acheter la même maison à crédit, vous devez payer 5.000 à 6.000 euros de crédit tous les mois.

En effet, pour un montant deux ou trois fois inférieur, vous aurez un bien nettement supérieur. Si vous êtes locataire par exemple, vous louerez un local de 50 mètres carrés avec la même mensualité. Cela signifie que si vous étiez propriétaire, vous paierez cette même mensualité pour un local d’une valeur inférieure. C’est pour dire que si vous devez acheter un local, vous ne pourrez acquérir que 20 mètres carrés.

Je préfère ne pas acheter ma résidence principale. En effet, pour le même tarif, vous trouverez une location ayant une valeur supérieure que la résidence principale.

Les charges liées à la résidence principale

La plupart des gens qui achètent leur résidence principale se ruinent toute leur vie juste pour se dire qu’ils sont propriétaires. En effet, vu que vous êtes propriétaire, vous devez faire les travaux de rénovation, l’aménagement et autres. En outre, lorsque vous payez votre résidence principale, cette dernière vous appartient et vous devez payer la taxe foncière en votre nom.

Vous devez prendre en charge toutes les petites dépenses relatives à la maison. En outre, vous devez meubler la maison et autres. Les propriétaires dépensent en réalité beaucoup plus d’argent sur leur maison. Ils consacrent plus de la moitié de leur budget à l’entretien et aux charges liées au logement. Cela ne constitue pas la meilleure stratégie si l’on souhaite s’enrichir ou développer un business.

Acheter ou louer sa résidence principale : L’enjeu de la flexibilité

Généralement, peu de personnes comprennent ce volet. En effet, lorsque vous êtes locataire, vous avez une flexibilité. Il s’agit de la flexibilité dans vos déplacements. Vous êtes en fait libre de partir et de changer de résidence. Vous pouvez librement voyager et réaliser vos désirs. Il est donc possible de quitter l’appartement que vous habitez à un moment donné sans être lié par une obligation. Vous n’avez donc pas de contraintes particulières qui puissent vous empêcher de changer de résidence.

Par contre, si c’était votre résidence principale, vous ne pourrez pas la changer. Vous avez donc très peu de marge de manœuvre. Ainsi, vous êtes limité dans vos déplacements et vos envies. Par exemple, j’aime bien voyager et j’aime changer de logement. Estimons que pour une raison donnée, j’ai envie de changer de logement dans six mois ou dans un an. En étant locataire, j’ai la facilité de mettre en œuvre mes projets.

Le statut de locataire m’avantage car je suis de nature à me lasser très vite de l’endroit où je me trouve. Je ne suis donc pas engagé par rapport à la résidence ; ce qui me confère une liberté dans mes mouvements. Le fait d’acheter ou louer son appartement dépend aussi de l’état d’esprit. C’est cela qui justifie la différence observée entre le choix d’un minimaliste et celui d’un entrepreneur. Ce dernier estimera que le statut de locataire lui permet de se déplacer librement.

Acheter ou louer sa résidence principale : La capacité d’emprunt

Acheter ou louer - La banque est prête pour l'accompagnement
Acheter ou louer – La banque est prête pour l’accompagnement

Estimons que vous êtes locataire et que vous souhaitez faire un prêt bancaire. En fait, la banque calcule votre capacité d’emprunt avant de vous accorder un prêt. Pour y arriver, elle prend en compte vos différentes charges récurrentes. Ainsi, si vous êtes locataire, la banque tiendra compte de votre loyer, ce qui vous avantagera.

Acheter ou louer sa résidence principale : L’opportunité de prêt immobilier

Si vous souhaitez solliciter un prêt bancaire pour faire votre premier investissement locatif, vous devez établir un dossier de prêt. Estimons que vous êtes un locataire, pour obtenir un prêt immobilier, vous ferez comprendre au banquier que vous souhaitez acheter votre résidence principale.

Par contre, si vous avez déjà de résidence principale, vous ne pourrez plus utiliser cette technique. Le locataire a donc cette opportunité de prêt immobilier qui pourra lui permettre de constituer un patrimoine locatif. Il avancera donc comme argument l’achat de résidence principale. Mais en réalité, le logement qu’il paiera servira de location.

Il est possible d’acheter le logement et de décider par la suite de le louer. Vous ne serez pas sous le coup d’une loi. Tout le monde peut changer d’avis. Il suffit de justifier par le fait que vous vouliez faire de l’appartement, votre résidence principale au moment où vous avez sollicité le prêt. Votre décision a subi de changement par la suite. Cependant, il existe une condition dans laquelle vous ne pourrez pas utiliser cette technique.

L’exception

C’est une exception à la possibilité de disposer de votre prêt immobilier à votre guise. En effet, cette exception est valable lorsque vous sollicitez et obtenez un prêt à taux zéro. Ce dernier est règlementé par l’État. En effet, vous êtes obligé de ne pas louer votre résidence principale pendant un nombre d’années donné. Sauf dans ce cas de prix règlementé, la banque ne pourra pas exercer une pression de remboursement. Elle ne peut pas imposer un remboursement d’un coup sous prétexte que vous avez loué votre résidence principale.

Nombreux sont ceux qui ne maîtrisent pas le fonctionnement du prêt immobilier. Pour cela, ils estiment qu’il n’est pas recommandé d’évoquer l’achat de résidence principale pour faire la location. En fait, j’ai été banquier pendant sept ans. J’étudie les dossiers de prêt. Après l’accord du crédit immobilier, certaines personnes achètent leurs résidences principales qu’elles mettent en location. Pourtant, je ne leur ai jamais demandé des explications à ce sujet.

L’essentiel est que la personne qui a bénéficié du crédit immobilier rembourse ses mensualités. Après avoir obtenu le prêt, le bénéficiaire est libre de s’organiser sauf dans le cas de prêt à taux zéro. Dans le cas des offres pré-réglementées par l’État, il est conseillé de suivre les conditions exigées car il peut y avoir des contrôles.

La possibilité de faire plusieurs prêts immobiliers

Lorsque vous êtes locataire et que vous sollicitez un prêt immobilier, le banquier ne prend plus en compte votre loyer. Cela fait qu’il vous prêtera plus d’argent. Estimons que vous sollicitez une deuxième fois un crédit auprès de votre banque. Supposons que votre premier investissement locatif s’autofinance. Au moment de solliciter le second prêt, vous pourrez faire comprendre au banquier que vous souhaitez acheter à présent votre résidence principale.

Dans ces conditions, le banquier considèrera cet investissement comme une opération blanche. Pour cela, il n’en tiendra pas compte. Ainsi, il vous accordera le crédit immobilier pour que vous puissiez acheter votre résidence principale. Je vous invite à utiliser cette technique trois ou quatre fois pour faire des investissements locatifs. A chaque fois, il suffit d’avancer l’argument selon lequel vous souhaitez acheter votre résidence principale. Vous avez cette possibilité si vous n’avez pas encore acheté votre résidence principale.

Acheter ou louer sa résidence principale : Le statut d’investisseur immobilier

Acheter ou louer - Convaincre le banquier par votre statut d'investisseur
Acheter ou louer – Convaincre le banquier par votre statut d’investisseur

Après avoir fait trois ou quatre investissements, vous pourrez dire à votre banquier que vous êtes locataire mais que vous investissez. Cela permettra au banquier de savoir que vous êtes un investisseur. Il saura que vous achetez des biens qui s’autofinancent. Cela fera qu’il aura une assurance en vous prêtant. En fait, le banquier sait désormais que vous avez de l’expérience et que vous savez investir.

Il ne risque pas énormément en vous accordant de prêt immobilier. Pour cette raison, il continuera à vous prêter de l’argent. Avant cette étape, je vous recommande de mettre en œuvre la technique qui consiste à avancer au banquier que vous souhaitez acheter votre résidence principale.

Tous les investisseurs immobiliers qui possèdent 10, 20, 30 ou 40 biens immobiliers donneront le même conseil. Il y a donc plusieurs gros investisseurs immobiliers qui vous recommanderont de louer votre résidence principale. Acheter cette dernière constitue un frein qui vous empêchera de réaliser plusieurs projets. Cela constitue aussi un blocage si vous souhaitez obtenir des financements immobiliers.

Par ailleurs, il est mieux de vivre dans des biens à 4 % de rendement. Il faut souligner que certaines personnes ne savent pas rentabiliser les biens immobiliers. En réalité, pour faire de la location, les biens doivent avoir une rentabilité de 10 % minimum. C’est à cette borne inférieure de pourcentage que je fais des investissements locatifs. A 4 % de rendement, il est mieux d’y habiter soi-même. Par exemple, le propriétaire de l’appartement dans lequel je réside obtient un rendement de 2 à 3 %.

Regardez aussi la vidéo : Faut il acheter ou louer sa résidence principale ?